Quelles pièces choisir pour augmenter les performances de mon véhicule ?

17 novembre 2021 | Reprogrammation

Vous aimez votre véhicule mais vous trouvez qu’il manque de puissance ? La meilleure solution est d’opter pour un stage 1, 2 ou 3 et d’adapter les pièces à la préparation souhaitée.

Mais quel stage choisir ? Quelles pièces faut-il adapter et/ou modifiées ? Nous faisons le point avec vous.

Les différents stages de reprogrammation moteur

Stage 1 : Modification de la cartographie

C’est la modification la plus minime que vous puissiez faire sur votre véhicule car tout s’effectue directement dans le calculateur. La cartographie d’origine de la voiture est optimisée afin de booster les performances du moteur. Aucune pièce mécanique n’est changée outre le filtre à air qui peut être remplacé par un filtre en coton lavable pour améliorer le flux du circuit d’admission.

Avec l’augmentation du prix de l’essence, beaucoup d’automobilistes font le choix du stage 1 flexfuel afin de pouvoir rouler à l’E85. Ici, comme pour le stage 1, seule la cartographie présente dans le calculateur est modifiée. Dans de rares cas, certains véhicules possèdent un circuit de carburant trop limité et de simples réglages ne permettent pas au véhicule d’exprimer son plein potentiel. Il est donc parfois nécessaire de mettre une pompe à essence, des injecteurs ou une pompe haute pression.

Stage 2 : Modification de la cartographie et de pièces externes

Lors d’un stage 2, nous reconfigurons les paramètres de votre calculateur et nous modifions ou remplaçons des éléments moteur.

Des techniciens effectuent un diagnostic personnalisé de votre véhicule pour vous conseiller les meilleures options. Certaines pièces mécaniques sont susceptibles d’être remplacées pour supporter le gain de puissance (l’embrayage par exemple).

Cette reprogrammation permet à votre moteur de fonctionner de manière optimale en améliorant sa cartographie et les pièces qui l’entourent.

Stage 3 : Modification de la cartographie et de pièces externes et internes

Pour ce stage, le but est de développer le moteur de votre voiture. Programme informatique, éléments externes, pièces internes et turbo peuvent être modifiés ou remplacés. C’est la totale !

Modification des injecteurs, du turbo compresseur, des arbres à cames, optimisation de la pompe à essence, renforcement de l’embrayage… aux stages 3, tout est envisageable pour booster les performances de votre véhicule.

Stage 2 et 3 : les pièces modifiables

Les pièces moteur à changer

Le circuit d’admission

Sur certains véhicules, en fonction de leur construction, le circuit d’admission peut être restrictif. Selon la faisabilité, il est possible de :

  • modifier le circuit d’admission pour garder la boîte à air (si elle dispose d’un volume suffisant) et ainsi améliorer l’alimentation en air du moteur.
  • poser un kit d’admission direct pour faire entrer plus d’air.

Il est préférable d’avoir une boite à air mais dans certaines voitures il n’y a pas la place suffisante pour installer une boite à air correcte, d’où la pose d’un kit d’admission direct.

La ligne d’échappement

Si vous recherchez une augmentation des performances, il faut souvent modifier la ligne d’échappement et la rendre moins restrictive.

En effet, si votre ligne est plus libre, les gaz brûlés s’écoulent plus vite. Cela implique que votre moteur aura besoin d’inspirer plus d’air pour pouvoir en rejeter plus. Il faudra donc penser à changer le filtre à air en conséquence sinon vous risquez de perdre des chevaux.

Pour modifier la ligne d’échappement, deux solutions s’offrent à vous :

  • Changer la ligne d’échappement pour un modèle typé sport
  • Aller chez un échappementier pour faire une ligne sur-mesure

L’embrayage

Pour certains véhicules, il est nécessaire de remplacer l’embrayage pour augmenter le couple transmissible car l’embrayage patine lors des accélérations. Et un embrayage qui patine dès qu’on accélère, ça nuit fortement à la performance globale du véhicule.

Ici, nous conseillons la pose d’un embrayage renforcé pour ne plus patiner lors des accélérations.

Pompe à essence haute et basse pression, injecteurs

Dans certains cas, il faut monter des pompes à essence haute et/ou basse pression ainsi que des injecteurs pour améliorer le circuit d’admission carburant.

L’ajout de bougies neuves est également recommandé pour améliorer le circuit d’allumage.

Vous pouvez mettre des bougies avec un indice thermique inférieur en essayant de passer sur une qualité supérieure de type bougie iridium. Pourquoi ? Parce qu’en augmentant les performances d’un moteur, on augmente la température de combustion et donc les contraintes internes exercées sur le moteur. Donc, pour compenser, on descend d’un grade l’indice thermique des bougies.

Les pièces du châssis à remplacer

Ne négliger pas vos pneus

Si vous optez pour un stage 2 ou 3, il faut remplacer vos pneus d’origine par des pneus à profil sportif.

Ne voyez pas à l’économie pour payer le pneu le moins cher possible ou pour économiser du carburant. Le résultat sera inévitablement une perte de puissance sur la route.

Changer les freins d’origine

Les freins d’origine sur une voiture sont assez limités. Ils sont conçus pour rouler à 130 km/h avec une conduite dite “classique” et non pour une utilisation sportive. Ne serait-ce que le changement des plaquettes de frein amène une grosse différence de sensation de conduite et en sécurité.

Pour l’exemple, une plaquette d’origine est conçue pour supporter 300°C maximum de température d’utilisation. Cela signifie qu’à partir de 300°C, le freinage s’évanouit et devient beaucoup moins efficace. Sur le marché des plaquettes de freins sportives, ces dernières résistent jusqu’à au moins 650°C. De ce fait, elles procurent une meilleure puissance de freinage, plus de mordant et une meilleure sécurité sur la route.

Sur le marché, des plaquettes de freins sportives sont vendues à partir de 150€.

Les amortisseurs

Même si certaines voitures ont de très bons amortisseurs d’origine, cette pièce mécanique n’est pas éternelle. A l’approche des 100 000 kms, les amortisseurs commencent à ne plus être en bon état et il est temps de les remplacer.

Lors d’un stage 2 ou 3, il convient de vérifier l’état des amortisseurs et de les remplacer si nécessaire. On peut partir sur des gammes d’amortisseurs améliorés, comme pour le reste des pièces mécaniques évoquées plus haut, ou sur des amortisseurs réalisés sur-mesure.

 

Cette liste est bien évidemment non exhaustive car il existe bien d’autres modifications pour améliorer les performances du châssis comme le remplacement de toutes les biellettes. Tout dépend du niveau de préparation que vous attendez.

Le plus important à retenir est de bien régler la géométrie en fonction des pièces montées et de l’utilisation souhaitée de la voiture.

2 Commentaires

  1. Matho

    Bonjour, je viens d’acquérir une 407 2L essence de 9cv fiscaux
    J’aimerais connaître qu’elles pièces changés pour gagner quelques cv ( 20-30cv ) et pour avoir une sonorité d’échappement roque et fort quoi changé sur la ligne d’échappement ? Merci
    Cordialement
    PS : Nico si tu me reconnais, bonjour à toi.
    Antho g5 GTI full black stage 2+

    Réponse
    • Dylan OUTURQUIN

      Bonjour,
      Pour répondre au mieux à votre demande, je vous invite à échanger directement de votre projet avec le centre le plus proche de chez vous. Il pourra vous accompagner dans le choix des pièces nécessaires pour arriver au résultat escompté. Vous trouverez l’ensemble de nos centres sur le liens ci-après : https://www.fred-auto-sport.fr/le-reseau
      Cordialement,
      Dylan

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *